Histoire;
Autre grande figure ayant marqué l’histoire de la paroisse: Monsignor Richard Marie Lee, qui exerça d’abord comme vicaire pendant quelques années, ensuite comme curé pendant trente-deux ans. Sous son administration, la chapelle de Moka, Notre-Dame-du-Bon-Conseil, fut construite en 1912 et le presbytère de St-Pierre fut entièrement restauré. C’est Mgr Lee qui introduisit les sœurs de Lorette à St-Pierre.

C’était aussi l’occasion de rendre grâce à Dieu pour la communauté chrétienne qui y a grandi. Pour que la communauté grandisse, elle a besoin du soutien et de l’encouragement de chaque paroissien, a poursuivi l’évêque, en précisant que l’Église est un cadeau, voire un don de Dieu.

Pour le père Patrick Murphy, curé de la paroisse depuis 2003, ce 100e anniversaire est l’occasion de remercier le Seigneur pour toutes les grâces reçues en cette chapelle ; pour la paix des cœurs retrouvée grâce à l’intercession de Marie ; pour le labeur des prêtres qui ont servi la paroisse ; pour tous ceux qui ont œuvré pour la création d’une communauté croyante et vivante parmi les habitants de Moka. Fêter la consécration d’une église est synonyme de l’église des cœurs dont nous sommes les pierres vivantes. Cette commémoration est le signe que la communauté chrétienne de Moka est bien vivante et qu’elle continue de se construire autour de Jésus, pierre de fondation sur qui reposent toutes les pierres vivants que sont les chrétiens, a précisé l’ancien vicaire, le père Roger Billy.

Notons que la première et unique ordination en la chapelle Notre-Dame-du-Bon-Conseil, Moka, a été celle du père André Sunnasee, il y a vingt ans. Rappelons aussi que c’est en ce lieu que l’évêque a été baptisé. À la fin de la messe, une image de Notre Dame du Bon Conseil a été distribuée à tous les fidèles. Ces derniers ont été conviés à se réunir dans la salle d’œuvre pour une petite réception.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *